Samedi après-midi, je me promène dans le quartier de l’Opéra et je passe devant la boutique Parrot, marque française « cocorico » qui propose plein de produits high-tech pour les grands enfants à tendance geek que nous sommes ! J’ai choisi le Jumping Sumo, dernier mini drone de la marque qui est sorti il y a quelques mois.

La boutique Parrot

La boutique est minimaliste, on y retrouve tous les produits de la marque que l’on peut tester avant de les acheter. Les vendeurs connaissent bien les produits et ne nous poussent pas à l’achat.

Configuration du Jumping Sumo

Dans la boite, on retrouve le Jumping Sumo, des autocollants, la batterie, le câble de chargement et la notice. La configuration est simplissime. Vous activez le WiFi sur votre Smartphone (j’ai fait le test avec un iPhone), vous vous connectez au réseau créé par le Jumping Sumo. Ensuite il faut installer l’application FreeFlight 3 (application iOS, application Android) et c’est parti. Il est à noter que le Jumping Sumo utilise le WiFi, contrairement au Rolling Spider qui se sert du Bluetooth Low Energy.

Concernant la connexion en WiFi, je n’ai pas eu de soucis en extérieur ni dans mon appartement. J’ai cependant rencontré quelques déconnexions dans un immeuble de bureaux, certainement à cause du nombre de réseaux WiFi à proximité. Ce petit défaut sera probablement résolu au fur et à mesure des mises à jour du logiciel.

Les fonctionnalités du Jumping Sumo

Lors de mon test, l’autonomie annoncée de 20 minutes s’est bien confirmée. Quand on pilote, on peut voir sur l’écran son parcours, retransmis par la caméra. C’est très fun, car changer de pièce n’est plus un problème. Le Jumping Sumo va à 7km/h (annoncé par Parrot) et il ne déçoit pas sur ce point, car c’est finalement assez rapide.

Le pilotage est très (très) simple ! Il n’y a pas d’apprentissage nécessaire et au bout de quelques secondes le pilotage devient naturel. Pour le contrôle, vous pouvez avancer et reculer avec le pouce gauche. Les virages se font eux en inclinant le smartphone/tablette. Le pouce droit vous permet d’effectuer des quarts ou des demi-tours ou à sauter. Il existe deux types de sauts, un en l’air (qui monte jusqu’à 80 cm) et un plus horizontal qui peut bondir jusqu’à 30 cm en avant.

Mon avis sur le Jumping Sumo

Je trouve le Jumping Sumo absolument génial ! Un pilotage simple et qui permet rapidement de faire des mouvements compliqués, une application simple à comprendre et une autonomie correcte, font de ce mini drone un jouet connecté de qualité !

Deux points négatifs qui n’en font pas un produit parfait :

  • La caméra est de qualité assez moyenne (0,3 millions de pixels) ce qui fait qu’une fois les photos sur votre ordinateur la qualité de l’image n’est pas au rendez-vous.
  • On ressent que le Jumping Sumo peut facilement s’endommager à la longue. D’ailleurs lors du passage dans le magasin d’Opéra tous les modèles en démonstration étaient endommagés.

Cependant, c’est un cadeau idéal pour tous les fans de nouvelles technologies.
Vous pouvez commander le Jumping Sumo sur Amazon pour 159 €.



En bonus, une petite vidéo que j’ai faite près de la pyramide du Louvre pour tester le Jumping Sumo :

Et quelques photos prisent par l’appareil photo du Jumping Sumo :

MON AVIS
Mon avis
PARTAGER
Article précédentLES PLUS BEAUX TOILETTES DE PARIS !
Article suivantBLEND, LE MEILLEUR BURGER DE PARIS
Benjamin
Le blog d'un Parisien à Paris ! Derrière ce personnage fictif du Petit Parisien se cache l’idée de rassembler un ordinateur et une connexion internet pour partager avec vous « mon » Paris. Dans ce blog je parle de Paris, de restos, de voyages en France, en Europe ou dans le monde, de cuisine, de nouvelles technologies, de spectacles... Bref, de ce que j'aime et de mes expériences.

LAISSER UN COMMENTAIRE